Ma Photo

Abonnement

Mon Viadéo

Le blog du Monde selon Christian

« Nouvelle culture d'entreprise | Accueil | Comment gérez-vous votre relation avec la Banque ? »

22 novembre 2006

Commentaires

CMO

Je suis ravi que tu ais mis un billet sur ce sujet, car dans le montage de mon dossier mon épouse est également partie prenante à 200 % (soutient + investissement perso dans le montage et ensuite dans le fonctionnement).
Et certaines personnes ne comprennent pas mon souhait de monter ce dossier avec elle. Ils me disent qu'il ne faut pas mettre tous les oeufs dans le meme panier ...
Pour ma part j'essaie de me programmer du temps avec elle et mes 2 petits. aujourdh'hui c'est un peu plus simple car le dossier est en cours d'instruction donc là nous somes dans une phase d'attente...
Je suis également totalement avec le réseau entreprendre (que j'ai rencontré merci! )où la vie de couple est importante car elle est la base de l'Homme entrepreneur.
Merci de ces réflexions et continue à nous les faire partager.

MPA

oui, le soutient de sa famille est une des choses les plus importantes lors d'une création d'entreprise, mais faut il encore savoir de quelle manière vous souhaitez être soutenu. Que l'on vous laisse du temps pour travailler, week end compris ok, que l'on vous écoute lors de vos doutes et que l'on essaie d'y répondre (souvent à côté pour ma part). Sachez aussi qu'il est parfois aussi difficile d'être de l'autre côté de la barrière et que (souvent pour ma part) on est à côté de la plaque sans le vouloir.

gilles

Je te rejoins, démarrer sans le soutien de sa moitié est peine perdu. Les difficultés, doutes mais aussi joies doivent pouvoir etre partagées.

Reste qu'au quotidien, ce n'est pas chose facile... il leur en faut du courage pour soutenir qqu'un qui vit, pense, dort (peu) pour son entreprise

Nathalie

Précieuse Christine grâce à laquelle je découvre ce blog. Qu'elle en soit ici remerciée! Pour le reste, étant moi-même tombée dans l'entreprise toute petite comme Obélix dans la marmite de potion magique (la comparaison s'arrêtera là :)!), je confirme que le principal pilier de l'entreprise de mon père fut à n'en pas douter son épouse ... et l'histoire ne s'arrête pas là puisqu'ils ont communiqué le virus à 2 enfants sur 3 ... et caetera, et caetera ...

Jean-Hubert

Nos femmes ont du courage, car quand on entreprend, on devient égoïste, on ne vit plus que pour notre boite.
Dur Dur ...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.